Actualité

Comment monter son label en une vidéo de 5 minutes et quelques conseils de pro, par Cracki

 

Par Trax magazine
En partenariat avec la Electronic Music Factory

 

Monter son label, un rêve de bande d’ados qui bidouillent leurs premières productions à la sortie du lycée. Un rêve qui traine et s’endurcit à l’âge où l’on commence à ne plus trop rêver, justement. Francois Kraft l’a fait : avec son ami Donatien, ils ont monté il y a maintenant 7 ans Cracki Records (Agar Agar, Caandides, Eliott Litrowski, Isaac Delusion, Renart…). Il livre en un Do It Yourself bien rodé tout le nécessaire pour passer du rêve à la réalité.

Cet article est également publié sur le site du magazine TRAX.

Par Isma Le Dantec

 

« Un label, c’est un peu shiva : il faut démultiplier ses bras », résume Francois Kraft, cofondateur du label parisien Cracki Records. C’est surtout une affaire de passion, et d’équilibre. Il faut savoir à la fois lâcher du lest vis-à-vis des artistes, tout en ayant une vision claire. Être spontané - mais pragmatique. Savoir faire preuve d’originalité, sans perdre la sincérité originelle du projet. « Il y a trois questions à se poser : où est-ce que je veux aller, pourquoi, et comment. Je pense qu’avec ça on peut monter un label », conclut Francois, arborant le sourire d’un ado devenu grand - comblé par le travail accompli. Trêve de rêveries : au boulot !