Ce bloc est défectueux ou manquant. Le contenu est manquant ou vous devez peut-être activer le module d'origine.
Actualité

Découvrez le programme de mentorat féministe qui veut révolutionner l'industrie musicale

 

Ce programme de mentorat né en Angleterre s'étend désormais dans douze pays à travers le monde, dont la France. Les musiciennes émergentes sont invitées à candidater jusqu'au 4 octobre, pour tenter d'intégrer le réseau Keychange et de donner un coup de d'accélérateur à leur carrière.

 

c

© Bernardbodo

 

Par Trax Magazine
En partenariat avec la Electronic Music Factory

 

Promouvoir son travail, gagner en compétence, faire avancer le projet musical des femmes et des minorités de genre venus du monde entier. C'est le but du programme Keychange, lancé en 2015 par la fondation britannique PRS et co-financé depuis 2017 par la Commission européenne. Aujourd'hui, le projet s'étend dans douze pays : l'Allemagne, le Canada, l'Espagne, l'Estonie, l'Islande, l'Italie, la Norvège, la Pologne, l'Irlande, le Royaume-Uni, la Suède et la France. Comme chaque année, Keychange lance ces jours-ci son appel à candidature pour former sa promotion 2022. Et recherche donc 37 artistes émergentes et innovantes, prêtes à développer leur carrière à l'international. Pour se porter candidates, les artistes doivent avoir 18 ans ou plus, vivre ou travailler dans l'un des douze pays partenaires, écrire ou interpréter leur propre répertoire, pouvoir s'exprimer et communiquer en anglais et surtout être prêtes à porter les valeurs de Keychange, pour une meilleure représentation de la diversité au sein de l'industrie musicale.

Si vous vous reconnaissez dans ces critères, vous avez jusqu'au 4 octobre pour déposer votre candidature en ligne. Les partenaires des 12 pays désigneront les 74 lauréates à Milan à la fin du mois de novembre.

Chaque candidate retenue bénéficiera d'une bourse et d'un programme d'activité supervisées par l'équipe de gestion du projet. Elles pourront aussi intégrer les réunions de réseautage organisées par le programme, bénéficier du mentorat de l'association féministe SheSaidSo, jouer sur la scène de l'un des 13 festivals partenaires ou encore renforcer leurs compétences grâce à des ateliers collaboratifs. Cette année, la Sacem et le MaMA festival participeront à la sélection des 3 artistes et 3 innovatrices françaises. Dans ce cadre, la convention professionnelle parisienne prévoit également une série de conférences et de débats autour de la place des femmes dans l'industrie musicale, du 13 au 15 octobre prochains.

 

Une charte Keychange pour des festivals

 

Pour impulser un changement global des mentalités dans toute l'industrie, Keychange a également créé une charte pour amener les festivals et entreprises musicales à atteindre la parité dans leur programmation et dans leurs équipes. Plus de 500 organisations l'ont déjà signée.

Sur son site, Keychange a également publié un guide sur les actions à mettre en place en tant qu'individu pour faire partie du changement, par exemple en veillant à fréquenter des festivals mettant en avant des programmations paritaires. En France comme dans le reste de l'Europe, le chemin vers l'égalité reste encore long. Selon un rapport du Haut Conseil à l’Égalité datant de 2018, 97% des groupes programmés par des grands festivals de musique en France sont composés exclusivement ou majoritairement d'hommes.

 

Pour vous porter candidat au programme de mentorat, rendez-vous sur le site de Keychange

 

C. Laborie

 

15/09/2021