Actualité

Le Prix Société Pernod Ricard France Live Music, un tremplin pour propulser sa carrière

 

Difficile de faire émerger un projet musical à l'heure où les clubs et la plupart des salles de concert gardent porte close depuis six mois. Heureusement, les tremplins musicaux sont toujours là pour donner un coup d'accélérateur à certaines carrières. Les inscriptions sont ouvertes pour le Prix Société Pernod Ricard France Live Music, dispositif incontournable de la scène française depuis maintenant 10 ans.

 

x

©  Rod Maurice

 

Vous êtes musicien en herbe, vous rêvez d'être accompagné dans le financement, la production et la diffusion d'un EP ? Vous avez jusqu'au 18 octobre pour vous porter candidat au prix annuel Société Pernod Ricard France Live Music.

Voilà dix ans que le tremplin, anciennement nommé Société Ricard Live Music, fait office de défricheur parmi les artistes les plus prometteurs du moment, et offre au grand gagnant annuel un accompagnement complet d'un an. L'objectif est simple, l'aider à développer tous les aspects de sa carrière, avec des sessions studio avec des professionnels, la réalisation d'un clip vidéo, le pressage d'un disque et des conseils pour la promotion et le développement du projet musical. L'année dernière, un record avait été battu avec 16 000 candidats – et c'est le duo électro-psyché Ko Shin Moon qui avait gagné la bataille.

 

Pour tenter de participer au tremplin, il suffit de répondre à formulaire d'envoyer une vidéo et un morceau originaux sur le site du prix. Si les conditions sanitaires le permettent, les finalistes se produiront sur la scène de la Gaîté Lyrique en janvier prochain. Chacun des dix finalistes se verra offrir les moyens de réaliser un clip dans des conditions professionnelles. Que le meilleur gagne !

 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du Prix Société Pernod Ricard France Live Music

 

Vous êtes artiste ? Retrouvez des conseils pour trouver des aides, gérer vos droits d'auteur et vous former sur le site de la Electronic Music Factory

 

C. Laborie

 

30 septembre 2020