Actualité

Les disquaires enfin considérés comme des commerces « essentiels »

 

Comme les libraires, les disquaires pourront rester ouverts en cas de nouveau confinement. Une mesure nécessaire pour continuer à soutenir des commerces fortement fragilisés par la crise sanitaire.

 

f

© Diego Cervo

 

Par Trax Magazine
En partenariat avec la Electronic Music Factory

 

Ils figuraient parmi les grands oubliés des précédents confinements. Désormais, les disquaires, tout comme les librairies, sont enfin considérés comme des « commerces essentiels », et pourront rester ouverts en cas de nouvelles mesures de restriction.

Lors du deuxième confinement, la question avait déclenché la colère de nombreux observateurs, car les rayons culturels des grandes surfaces restaient ouverts quand les boutiques indépendantes devaient tirer le rideau. Seule solution alors proposée par le gouvernement : demander à fermer les rayons culture des supermarchés. Fortement fragilisés par la crise sanitaire et les fermetures forcées successives malgré la mise en place de systèmes de « click en collect », les disquaires indépendants ont plus que jamais besoin du soutien du public. Pour vous aider à digger les plus belles galettes de l'hexagone, le syndicat CALIF a créé une carte interactive des boutiques indépendantes dans toute la France.

 

C. Laborie

 

8 mars 2021