Actualité

RAVE ON, une exposition sur les origines de la rave à Paris

 

Distanciations sociales obligent, il a fallu renoncer aux rave parties ces derniers mois. Et si on compensait en allant se renseigner sur ce phénomène au Point Ephémère, à Paris ? Une exposition photographique sera consacrée au mouvement du 22 au 28 octobre prochains.

 

x

Rave à l’Aqualand, Gif-Sur-Yvette, 1992 © Olivier Degorce

 

Par Trax Magazine
En partenariat avec la Electronic Music Factory

 

De (très belles) photographies originales, une bande-son sur mesure, des rencontres pour mieux comprendre la philosophie de vie des raveurs. C'est le programme de RAVE ON, exposition imaginée par le collectif ICMN, composé de trois étudiants de La Sorbonne Nouvelle et présentée du 22 au 28 octobre prochains.

La première série photographique, réalisée par Meyer, représente une série de soirées emblématiques des débuts du mouvement house et techno en France, dans un entrepôt de Gennevilliers entre 1993 et 1995. La deuxième série, signée du photographe parisien Olivier Degorce, témoigne de nombreuses fêtes des années 1990. « Il est un des premiers à documenter systématiquement ces soirées électrisées par des DJ’s encore très discrets, de toutes nationalités, rarement placés sous les feux des projecteurs, cachés parmi les «fêtards» dans des lieux secrets ou non autorisés. », précise le collectif ICMN. Pour compléter l'exposition, le Parisien Cha Gonzalez présente sa série « Abandon », une « réflexion autour de la fête et les sentiments contradictoires qui s'en dégagent », et explore la tendresse comme les angoisses qui s'y incarnent.

Pour alimenter la réflexion, le journaliste Arnaud Idelon animera une conférence sur les politiques du dancefloor le dimanche 25 octobre. L'occasion également d'aborder des questions autour de la sécurité des milieux festifs avec des associations féministes comme Consentis et Le Planning Familial.

 

Retrouvez plus d'informations sur la page Facebook de l'exposition. 

 

C. Laborie

 

9 octobre 2020