Ce bloc est défectueux ou manquant. Le contenu est manquant ou vous devez peut-être activer le module d'origine.
Actualité

Il y a 45 ans, Jean-Michel Jarre sortait Oxygène, l’un des albums les plus iconiques de la musique électronique

 

En 1976, le compositeur venu de Lyon imaginait un son nouveau, popularisant à travers le globe ses expérimentations électroacoustiques. Un disque devenu culte, et toujours résolument actuel. 

6 janvier 2021

 

s

Jean-Michel Jarre © G-Li2020

 

Par Trax Magazine

En partenariat avec la Electronic Music Factory

 

Plus qu’un album, c’est un véritable phénomène qui a changé à jamais le visage des musiques électroniques. Après sa sortie en 1976, Oxygène, troisième album studio du compositeur lyonnais, se vendra à 18 millions d’exemplaires à travers le monde, devenant l’un des plus gros succès de l’histoire discographique française. L’opus reste aujourd’hui encore l’un des albums de musique électroniques les plus vendus à travers le monde. 

 

 

100 % instrumental

 

En plein âge d’or du disco, personne n’aurait parié sur le triomphe de cet ovni musical, un concept album en six parties dépourvu de single. À l’époque, Jean-Michel Jarre a 28 ans, il est surtout connu pour des musiques de pub et pour son travail au service d’autres artistes, comme Christophe et Françoise Hardy. Oxygène sera son premier succès en solitaire. Désireux de faire connaître la musique électroacoustique, il compose chez lui cet album 100 % instrumental à partir d’expérimentations sur des synthés analogiques, des orgues électroniques et des boîtes à rythmes. Le résultat est tellement étonnant que certains des premiers acheteurs renvoient le disque en magasin, pensant qu’ils sont tombés sur un exemplaire défectueux. Et puis le public s’empare, progressivement et passionnément, de cette bande-son futuriste et planante composée de six « mouvements ». Le disque est même diffusé dans son intégralité sur Radio One, en Angleterre - du jamais vu depuis The Dark Side of the Moon de Pink Floyd. 

Oxygène (Partie 4), est l’un des thèmes électroniques les plus célèbres de l’histoire. Jean-Michel Jarre, aujourd’hui âgé de 73 ans, le joue à chacun de ses concerts. 

 

C. Laborie