Rechercher
Initiative of Sacem
Écoutez
la playlist
Glossaire
Tous A B C D E F H I K L M P R S T U V W
Tous A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
DANCEFLOOR

Le Dancefloor est la piste de dance. Par extension, le terme désigne aussi les danseurs et leur comportement, leur nombre, leur intensité. Selon la prestation d’un DJ, on peut donc observer un dancefloor parsemé ou bondé, calme ou hystérique.

DEP

Le Droit d’Exécution Publique est le droit d'un auteur d’être rémunéré quand son œuvre est jouée, en concert, sur les médias, en club, dans les lieux publics…

DJ

Le Disc-Jokey est celui qui joue de la musique, la sienne ou celle d’autres artistes, sur des platines (vinyle ou CD) et machines. On distingue les DJ créateurs, qui transforment la musique qu’ils jouent par un savoir faire unique, des DJ animateurs qui sélectionnent et enchaînent les morceaux.

DJ SET

Un DJ set est la combinaison et l’enchaînement de morceaux sous différents formats (vinyle, CD, fichier) qui forment un mix plus ou moins long (de quelques dizaines de minutes à plusieurs heures).

DRAC

La Direction Régionale des Affaires Culturelles est un service déconcentré du ministère de la Culture dans chaque région française.

DRM

Le Droit de Reproduction Mécanique est le droit qu’a un auteur d’être rémunéré quand son œuvre est reproduite, dupliquée sur un support, vinyle, CD, DVD, mais aussi fichier numérique… La SDRM collecte les DRM dont la Sacem s’occupe de les répartir.

DROIT D'AUTEUR

Le Droit d’auteur d’une création permet d’accorder une protection à l’œuvre, lui garantir un droit de propriété absolu et opposable à tous, lui assurer un droit exclusif d’exploiter son œuvre et d’en tirer un profit pécuniaire.

DROITS VOISINS

C’est le 3 juillet 1985 que la Loi « Lang » reconnaît les droits des producteurs de phonogrammes et de vidéomusiques, et des artistes-interprètes. Ces droits sont appelés « droits voisins » (du droit d’auteur) ou « droits exclusifs ». La loi reconnaît au producteur le droit d’autoriser la reproduction, la vente, l’échange ou la location, la communication au public de ses phonogrammes et vidéomusiques en contrepartie d’une rémunération.

 

DROP

Le Drop consiste à accumuler d’un coup un maximum d’éléments sonores d’un morceau de musique, notamment la basse, après avoir créé une attente en coupant plusieurs pistes du morceau le temps d’un Break. Il crée l’explosion du public en menant vers le point culminant du morceau.

DRUM & BASS

La Drum & Bass a émergé à la suite de la jungle anglaise du début des années 1990. Basée sur les rythmiques syncopées très rapides de la jungle, de 160 à 170 BPM, elle associe breakbeats et infra basses puissantes issues du son de la fameuse boîte à rythme Roland TR-808, des lignes de synthétiseurs ainsi que des vocaux scandés, « toastés » selon l’expression jamaïcaine qui infuse la culture anglaise. Alors que la jungle s’est effacée avec le 20ème siècle (même si on constate quelques résurgences aujourd’hui), la Drum & Bass a repris le flambeau, mondialisant le genre et engendrant de nombreux sous-genres des deux côtés de l’atlantique, du dubstep au hardstep et jusqu’au Juke / footwork de Chicago.